google.com, pub-4611656155510097 , DIRECT, f08c47fec0942fa0 DISPOSITIONS RELETIVES A LA CELEBRATION DES ORGANISATIONS ET LA PROFESSION DES VOEUX DE RELIGION DANS L'ARCHIDIOCESE DE KINSHASA

DISPOSITIONS RELETIVES A LA CELEBRATION DES ORGANISATIONS ET LA PROFESSION DES VOEUX DE RELIGION DANS L'ARCHIDIOCESE DE KINSHASA

April 10, 2019

 

Archevêque Métropolitain de Kinshasa

Rép, Dém. du Congo

N/Réf, ARKIN/FAB/0267/19

DISPOSITIONS RELETIVES A LA CELEBRATION DES ORGANISATIONS ET LA PROFESSION DES VŒUX DE RELIGION DANS L'ARCHIDIOCESE DE KINSHASA

 

Mes Chères Diocésaines, Mes Chers Diocésains,

Ma présente communication porte sur la valeur du Dimanche dans notre liturgique

La valeur du Dimanche

Dans l’ordre liturgique, le dimanche a deux aspects spécifiques :

Son caractère solennel. Le Dimanche, appelé aussi le Jour du Seigneur,

Est un jour de solennité (Dies Domini, n°34). Ce qui implique le respect

Inviolable de ces éléments constitutifs dans la célébration : sa couleur

Liturgique, sa liturgie de la parole, ses oraisons, sa préface,

Son caractère communautaire. C’est le jour ou la Communauté

Paroissiale se réunit, en communion avec l’Eglise universelle, pour

Ecouter ensemble la parole de Dieu et célébrer le mystère de notre salut.

 

Regard sur pratique actuelle

Je constate, dans notre archidiocèse, des tendances à obstruer ces deux aspects

Importants du dimanche. Les grandes célébrations le dimanche : des ordinations,

Les professions religieuses et les messes de piété (Commissions, Groupes,

Mouvements diocésains) ont eu comme conséquences :

Le chargement inconsidéré des éléments stables du dimanche : sa couleur

Liturgique, ses oraisons, sa préface ;

La difficulté à exploiter les textes de la parole de Dieu pour la communauté

Rassemblée ;

Contraindre certains fidèles à des célébrations qu’ils n’avaient

Pas prévues.

 

Nouvelles dispositions

Eu égard à ce qui précède, je communique ces dispositions :

Les ordinations et les professions religieuses seront désormais célébrées le

Samedi ou un jour férié en dehors des solennités de l’Eglise de l’Eglise.

Il en va de même pour les messes de piété (Commissions, Groupe,

Mouvements, Services de notre Diocèse).

Seule une autorisation explicite de l’Ordinaire de lieu peut dispenser de ces

Dispositions.

De tout cœur, je souhaite vraiment que ces dispositions nous fassent redécouvrir

Le sens profond du mystère que le Jour du Seigneur met en valeur.

Puisse la Vierge Marie, la Mère du Ressuscité, nous aider à vivre et à Célébrer

Dans la foi le Saint Mystère de notre rédemption.

 

Données à Kinshasa, le 04 avril 2019

Fridolin AMBONGO Besungu, ofm cap

Archevêque Métropolitain de Kinshasa

 

télécharger PDF 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

COMMUNIQUE OFFICIEL

December 1, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents